Son histoire

Le contexte : 1989 élections libres en Pologne

À l'époque de la Pologne communiste, aucun syndicat indépendant du pouvoir n'est autorisé. Dans les années 1970 et 1980, la tension entre le peuple polonais et son gouvernement monte. Soucieuse des besoins des ouvriers des chantiers navals de Gdansk, Anna Walentynowicz, crée la première association indépendante ce qui lui vaut d'être licenciée le 7 août 1980, perdant son droit à la retraite à cinq mois de celle-ci. La décision de la direction entraîne une grève qui éclate le 14 août 1980 et donne naissance le 31 août 1980, au syndicat Solidarność dont elle est co-fondatrice avec Lech Walesa.

Solidarność a joué un rôle clé dans l'opposition au régime. Enfin reconnu par le pouvoir en 1988 après une vague de grèves dans tout le pays, le syndicat participe à des négociations qui aboutissent à la « table ronde » en février 1989.

Un accord est trouvé en avril 1989 pour la tenue d’élections législatives partiellement libres.

L'échec des communistes aux élections  produit une crise politique. En effet, l'accord de la table ronde exigeait un président communiste et le 19 juillet, Jaruzelski est élu à cette fonction. Cependant, deux tentatives pour former un gouvernement par les communistes échouent. Le 19 août, le Président Jaruzelski demande au journaliste et militant de Solidarność, Tadeusz Mazowiecki de former un gouvernement.

Pour la première fois depuis plus de 40 ans, la Pologne est dirigée par des non-communistes.

Ceci se passait avant la chute du mur de Berlin.

Son histoire-

La constitution de l’association (septembre-décembre 1989)

En septembre 1989, M. Pierre Méhaignerie rencontre M. Lech Walesa qui lui dit « les français parlent beaucoup mais n’agissent pas ». Comme président du Conseil général d’Ille et Vilaine et avec la ville de Rennes et Ouest France, il décide de relever le défi. Le choix de la ville et de la région de Poznań se fera sur la proposi­tion de Michel Dorin.

En décembre 1989, l’association Ille et Vilaine Pologne (aujourd’hui Bretagne Pologne) est née, avec un délégué général représentant l’association et devant l’impulser : le général Pierre de Tonquédec.

Coordonnées

Carte
Carte

Notre partenaire polonais, La Maison de la Bretagne de Poznan a besoin de vos dons pour rénover ses locaux.
 

Brèves

Carte

Notre dernier bulletin d'information de juillet 2018 est paru le 3 juillet